Rendez-vous le 7 décembre au Rideau rouge autour de Une île en hiver de Sonia Ristic

COUV UneIle 2Le 7 décembre à partir de 19 h 30, la librairie Le Rideau rouge (42, rue de Torcy 75018 Paris) accueille Sonia Ristic autour de la parution de son nouveau livre, Une île en hiver. Venez nombreux ! Et pour plus d'informations, suivez la très belle chronique d'Elise.

Une île en hiver
de Sonia Ristic
Format : 12 x 18,5
ISBN : 979-10-92364-23-1
Disponible le 29 novembre 2016
Prix : 18 euros

« En montant sur ce bateau, je ne savais encore rien. Je ne pouvais m’imaginer qu’embarquer sur le Marco Polo, c’était traverser le miroir. Je suis monté à bord du Marco Polo et je me suis cogné aux regards des passagers. Personne ne parlait. Dans la cabine, ils étaient tous assis, alignés, silencieux, étonnamment paisibles. Et ils me regardaient.

Dans leurs yeux, il n’y avait pas d’animosité. Aucune curiosité non plus. Rien. Et pourtant, ils me regardaient, tous.

Lorsque j’ai salué d’un signe de tête, les têtes se sont inclinées en cadence pour me répondre. J’ai cherché un regard pour y prendre appui, mais dans tous les yeux il y avait la même chose. De la bienveillance, un peu d’amusement et des tonnes de mémoire. Une infinité d’images dans ces regards, tellement qu’il n’y avait plus de place pour les mots. Et puis, c’était comme s’ils savaient quelque chose dont je ne pouvais pas me douter, comme s’ils partageaient un secret que je ne pourrais jamais percer.

Je me suis senti mal à l’aise et j’ai baissé les yeux.
Je me suis tourné vers le hublot, à la recherche de la silhouette de la ville, de ses tours d’acier, de béton et de verre, d’une vue familière, mais le continent n’y était plus. Nous n’avions levé l’ancre que depuis quelques instants, mais déjà le continent avait disparu ».

Sonia Ristic, autrice de Une île en hiverNée en 1972 à Belgrade, Sonia Ristic a grandi entre l'ex-Yougoslavie et l'Afrique. Elle vit à Paris depuis 1991. Après des études de Lettres et de Théâtre, elle travaille comme comédienne, assistante à la mise en scène, mais aussi avec des ONG importantes (France Libertés, FIDH, CCFD) autour des guerres en ex-Yougoslavie et de la défense des Droits de l’Homme. Dans les années 2000, elle fait partie du collectif du Théâtre de Verre, et crée sa compagnie, Seulement pour les fous. Elle encadre régulièrement des ateliers d’écriture et de jeu en France et à l’étranger. La plupart de ses textes ont été publiés, créés ou mis en ondes. Elle a notamment bénéficié de bourses du CNL (2005, 2008 et 2014), de la DMDTS (2006), du CNT (2007), de Beaumarchais/SACD (2008), de la région Île de France (2010 et 2011), du Conseil Général du 93 (2013), et a été plusieurs fois primée pour ses textes.

Einar Schleef rencontre Henry Fourès : pari réussi !

Merci à toutes celles et ceux d'entre vous qui ont apporté leur soutien à ce projet sur "Ulule"

Campagne de financement participatif : Einar Schleef rencontre Henry Fourès

Vous le savez sans doute, parmi les folles idées qui nous habitent, il y a les traductions de certaines œuvres d'Einar Schleef, cet artiste pluridisciplinaire allemand, culte en son pays et à peu près ignoré en pays francophone, disparu en 2001.

Après Désordre, recueil de nouvelles, paru dans la collection Les Germanophonies, Le Ver à Soie, Virginie Symaniec éditrice se lance dans un nouveau projet : un livre-CD, Gertrud, monologue pour choeur de femmes, qui offre d'une part la traduction de ce superbe texte d'Einar Schleef et, d'autre part, une création musicale contemporaine signée Henry Fourès : une œuvre originale inspirée par ce texte et puisant dans le travail choral bilingue de six comédiennes sous la direction d'Elisabeth Gutjahr. Sortie prévue en novembre 2016.

Pour être finalisé, ce projet a besoin de votre aide, si minime soit-elle, pour compléter nos soutiens institutionnels. Nous lançons donc une campagne de crowdfunding – ou financement participatif –, sur Ulule. Nous avons prévu de jolies contreparties en échange de votre apport – et, quel que soit le montant de celui-ci, amusez-vous à lire jusqu'au bout la liste des « récompenses » que nous avons concoctées, toutes inattendues quoique très en rapport avec le sujet. Si, contre toute attente, vous ne désirez pas de contrepartie, c'est également possible : il suffit pour cela de cliquer sur "sans contrepartie".

Bonne découverte donc, sur Ulule. Et plus tard en savourant lecture et écoute du livre-CD Gertrud, monologue pour choeur de femmes.

Dans l'espoir que ce projet éveille votre intérêt et qu’il vous donne envie d'y participer, sachant que toute contribution sera la bienvenue et plus que précieuse pour le mener à bien, nous vous remercions d'avance pour votre participation et pour votre soutien, selon vos moyens, à l'existence de ce bel objet littéraire et artistique. Merci également à ceux et celles d'entre-vous qui le peuvent de faire circuler cette information auprès de leurs ami.e.s susceptibles de l'apprécier, afin que soient aussi nombreux que possible les participants à cette aventure éditoriale singulière.

Bien cordialement,
L'équipe des "Germanophonies"

Copyright © 2014 Le ver à soie - Licence GNU/GPL
Joomla !