Marie Cappelle de Juliette Keating

Commander ce livre en ligne

Découvrir un extrait

Format : 120 x 180 mm
Nombre de pages :
96
ISBN :
979-10-92364-56-9
Genre :
Roman dialogué

Prix public :
15 euros


Disponible depuis le 24 octobre 2022


1840, affaire Veuve Lafarge : Marie est accusée à tort d’avoir empoisonné son mari. Salie, enfermée à perpétuité, caricaturée, elle clame pendant plus de dix ans son innocence avant d’être graciée par Louis Napoléon Bonaparte quelques mois seulement avant de décéder de la tuberculose, maladie qu’elle a contractée en prison. Dans sa cellule, elle écrit, laissant un témoignage bouleversant sur ses conditions d’enfermement. C’est avec elle que, un peu moins de deux cents ans plus tard, Juliette Keating décide de dialoguer :

J’ai oublié quel fut le lieu de notre première rencontre : une note de bas de page ? Une observation au détour d’une introduction, d’un appareil critique ? Quel qu’il soit, c’est un lieu de relégation. J’ai lu ton nom dans l’ombre du grand Flaubert : Madame Lafarge avec Madame Delamare inspiratrices pour le personnage d’Emma Bovary. Faute d’une meilleure place dans la société des hommes, les femmes de ton époque hantent la rubrique des faits divers. Flaubert, qui les lisait, eut aussi son procès : l’affaire Bovary. L’écrivain fut acquitté et connut le succès littéraire. Toi, tu es restée prisonnière de l’affaire Lafarge.

Marie Cappelle, je veux te découvrir à travers tes écrits que j’ignore encore, te laisser te dire par toi-même. Garder ici la mémoire de ma première lecture de tes textes, toi l’inconnue avec laquelle je pressens une proximité de sœur.

Juliette Keating est née en 1967 en région parisienne. Après des études en arts appliqués à l’école Boulle (Paris), elle entreprend un DEA de sociologie à l’EHESS. Elle travaille d’abord comme graphiste, puis brièvement comme sociologue avant de devenir professeur de Lettres modernes. Elle écrit des billets satiriques publiés dans le journal en ligne Bakchich infos (disparu), puis dans le magazine papier Zélium. En 2011, elle ouvre un blog hébergé par Mediapart qu’elle tient régulièrement jusqu’en 2020. Une série de portraits de jeunes illustrés par Béa Boubé publiés en 2017 sur ce blog est rassemblée dans un livre qui paraît en 2019 aux éditions Libertalia sous le titre Blaise, Léa et les autres… Elle publie également deux romans pour adolescent.e.s aux éditions Magnard jeunesse : Demain j’ai quinze ans (2019) et Espérance Résistance (2020). Parallèlement, elle contribue régulièrement au magazine culturel en ligne delibere.fr. Son premier roman, Awa, sort en 2019 aux éditions Le Ver à soie, où elle publie également Beauté secrète, un poème à planter sur graines de fleurs des champs, puis La Venelle, suivi de Après les pins dans la collection Perles rares.

Copyright © 2014 Le ver à soie - Licence GNU/GPL
Joomla !