Danka Hojcusova : Démarche... Marche

Danka hojcusova« Naviguant entre la photographie de reportage et la photographie dite plastique, mes préoccupations sont ressemblantes. Ce que je nomme l'humain occupe une place importante dans mon travail. Les questions auxquelles je ne cesse de chercher les réponses sont essentiellement celles qui concernent l'individu. Solitaire, j'observe avec mon appareil photo l'Homme dans la société... Dans la foule, je scrute son comportement, son expression, ses postures et ses réactions. Je saisis des instants tels qu'ils se présentent à mes yeux ou bien je n'hésite pas à mettre en scène certains éléments laissant libre cours aux idées les plus folles. L'absence et la présence se font la course tout au long du processus créatif. Mes images bien que peuplées alternent avec des espaces vides. Pour respirer, pour laisser la place au spectateur de rentrer dans l'image, de s'y installer ou encore de le surprendre. L'espace est donc aussi important que le corps. Bien que le médium de la photographie soit prédominant dans mes réalisations, il n'est pas le seul et unique médium de mes recherches. Derrière la scène se cache tout un chantier avec des outils aussi divers et variés qu'un marteau, une épingle, une machine à coudre ou la nouvelle découverte - une presse de sérigraphie. Cette navigation entre les différents univers plastiques alimente mes idées autant que les voyages qu'il soient réels ou imaginaires. Pour accéder à mon book en ligne, cliquez ici  ».

Danka Hojcusova a contribué à illustrer Mamou d'Angi Máté pour le compte du Ver à soie.

Copyright © 2014 Le ver à soie - Licence GNU/GPL
Joomla !